A

A force de cultiver ma passion des plantes, d’identifier les plantes sauvages comestibles, j’ai découvert comment obtenir des couleurs à partir de  ces plantes, et depuis ce jour-là je n’ai pas cessé de produire des couleurs.  Il y a un concept japonais “ikigai”  : trouver la raison de se lever chaque matin. Pour moi c'est la teinture naturelle, cette partie en harmonie avec la nature et l'humanité. Tout ce qu' ils savent accumulé, j'ai voulu le partager, ce qu’on ne partage pas terminé dans l’oubli, et dans une moindre mesure nous parlons de retrouver un savoir ancestral que notre de vie avait oublié. Alors même que nous parlons ici déjà de savoir-faire ancestraux en voie d'oubli dans le monde contemporain. 

 

Cela nous conduit aux questions de comment sont fabriqués nos vêtements et par qui ? Quand on y regarde de plus près, les vêtements dit bon marché à la mode sont  produits par des travailleuses sous-payées, parfois des enfants, et ces tissus sont en teintes avec des produits chimiques interdits en Europe. C’est notre environnement qui paye le prix fort. 

 

Au début autodidacte, j’ai poursuivi un un cursus d'apprentissage ethno-botaniste à l’université de Lille, avant de rencontrer de grands maîtres de la teinture végétale finalement développer ma propre technique.  

 

Aujourd’hui je voyage entre la France, l’Autriche, l’Italie et j'anime régulièrement des ateliers et des stages autour de l’éco-print (impression botanique) et de la teinture végétale.

En Turquie, je suis modestement à l’origine du renouveau de ces techniques (plus de 1500 personnes formées depuis deux ans) et je donne occasionnellement des cours à l’université des Beaux Arts de Mimar Sinan (Istanbul).

 

J'ai écrit un livre sur la teinture naturelle et ecoprint qui sera publié le 17 janvier chez Edition Rustica.

J'ai un numéro de formatrice auprès de la DIRECCTE.

 

Mon atelier est situé à Heauville. Mes créations d' art textiles sont éco responsables. Pour la teinture et impression j'utilise cent pour cent la récupération de la pluie. J'ai un 1 hectare de jardin tinctorial (ferme des Mille couleurs)  ou je cultive mes plantes. J’utilise mes plantes pour imprimer et la teinture, ensuite je les transforme en art textile dans ma boutique sur Cherbourg qui fait la production complètement made in Cherbourg. 

Cherbourg  où je continue à exposer, donner des formations et poursuivre mes propres recherches.  

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Beste - 8 rue du Port - 50100 Cherbourg en Cotentin - France

tel +33 643 76 86 34 bestepekoz (at) hotmail.com

siret 523702066000114

Numéro de formatrice: 28500137950